Comment définir le siège social d’une entreprise ?

Publié le : 25 novembre 20213 mins de lecture

Définir le siège social est une étape phare de la création d’entreprise. C’est une information qui doit impérativement être mentionnée dans les statuts. En effet, le lieu de domiciliation sert d’adresse administrative et fiscale et détermine la nationalité d’une structure. Plusieurs options s’offrent à celle-ci pour fixer son siège social : dans une société de domiciliation, chez un dirigeant ou dans un local commercial.

Se domicilier auprès d’une société de domiciliation

Le dirigeant peut décider d’établir le siège social de son entreprise auprès d’une société de domiciliation comme sedomicilier.fr. Cette possibilité permet de disposer d’un bureau professionnel dans un quartier d’affaires prestigieux. Ce qui sera bénéfique pour l’image de marque de l’entreprise. En ayant une adresse dans un environnement économiquement attrayant, l’entreprise sera beaucoup plus prise au sérieux par ses partenaires et clients.

Par ailleurs, le recours aux services d’un centre d’affaires est plus intéressant en matière de coût. Le tarif de location se révèle moins cher que celui d’un local professionnel loué exclusivement pour les activités de l’entreprise. Cette solution convient particulièrement aux startups avec un budget limité.

Au domicile personnel du dirigeant

Il est également possible de fixer le siège social de l’entreprise à l’adresse personnelle de son dirigeant. Cette option a l’avantage de permettre aux associés de réaliser des économies. Elle est surtout intéressante pour les entreprises en début d’activité qui souhaitent épargner sur le loyer pendant les premières années d’activité et d’atteindre facilement le seuil de rentabilité. C’est d’ailleurs une solution très prisée par les entrepreneurs individuels.

Néanmoins, avoir son bureau dans son propre habitation comporte quelques inconvénients. D’abord, la vie professionnelle peut empiéter sur la vie privée, et vice-versa. Puis, ce n’est pas très pratique pour accueillir des clients ou stocker des marchandises. D’autant plus que cela peut être considéré comme un manque de professionnalisme par les partenaires comme les banques, les fournisseurs et les éventuels investisseurs.

Dans un local professionnel

Si la situation financière de l’entreprise le permet, elle peut louer ou acquérir son propre bureau. Avoir à sa disposition un local qui lui soit entièrement dédié lui permet de bénéficier d’un espace adapté à ses besoins. De même, si l’entreprise a les moyens d’acheter ses locaux, elle a la possibilité de se libérer des contraintes du contrat de bail et peut agencer ses bureaux à sa guise. Cependant, l’achat d’un local requiert un investissement important. À moins de disposer d’une liquidité suffisante, l’entreprise devra recourir un emprunt qui aura pour effet de réduire ses marges de manœuvre financières.

Plan du site